Des bijoux en cuir : un vrai savoir-faire...

Souple, chaud, vivant : tels sont les mots de Clémence Cabanes pour parler de sa matière de prédilection : le cuir.

Pour lequel elle a eu un coup de foudre lors d’un salon, il y a huit ans. Ce matériau, qu’elle combine avec du laiton, ne cesse de l’inspirer pour façonner ses bijoux.

Des créations qui viennent d’abord parer les cheveux sous forme d’épingles ou de serre-tête, ornés de pétales de cuir, puis se décliner sur des collections de bijoux.

A l’époque de son installation, en 2009, il y a peu de propositions autour de ce type d’accessoires et, qui plus est, dans cette matière.

Vont suivre des best comme le collier Diva (60 €), une chaîne dorée à l’or fin avec ornement de cuirs colorés et agréable à porter, comme les boucles d’oreilles Liv (45 €) et leur longue plume légère, ou encore la manchette Hibou (85 €).

Autant de pièces, faites main, dont elle maîtrise la chaîne de production de A à Z. Dans son atelier-boutique aux plafonds hauts et aux multiples miroirs, Clémence invite et collabore avec d’autres artistes : pour créer des chandeliers (de la designer-ébéniste Léa Cocaign, à partir de 30 €) ou des bijoux d’oreilles qu’on peut dépareiller, avec la marque Hop Hop Hop. La matière se manie à l’infini.

Agathe Malye -  Télérama Sortir / juin 2016

 

Portrait Clémence Cabanes

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer